Accueil Méthodologie. METHODE DE L’EXPLICATION DE TEXTE EN SERIE STMG

METHODE DE L’EXPLICATION DE TEXTE EN SERIE STMG

17 min lues
0
0
1,173

méthode

PHILOSOPHIE

Le sujet 3 au baccalauréat : L’EXPLICATION DE TEXTE

Le troisième sujet de philosophie au bac est un « sujet texte » dont l’auteur figure sur la liste des auteurs du programme. Il est demandé au candidat d’expliquer ce texte qui se rapporte explicitement à une ou à plusieurs notions du programme (il faudra donc bien identifier cette ou ces notions(s) en jeu dans le texte). D’une longueur raisonnable, ce texte ne requiert pas la connaissance de la doctrine de l’auteur ou d’une doctrine philosophique déterminée.

Le jour du bac il est demandé la chose suivante :

Le candidat a le choix entre deux manières de rédiger l’explication de texte.

Il peut :

- soit répondre dans l’ordre, de manière précise et développée, aux questions posées

(option n°1) ;

- soit suivre le développement de son choix (option n°2).

(Il indique son option de rédaction (option n°1 ou option n°2) au début de sa copie).

 

L’explication est donc guidée (option 1) ou libre (option 2) : dans le cas de l’option 1, le texte est accompagné de 3 séries de questions auxquelles il faudra répondre pour procéder à l’analyse du texte. Il y aura donc :

1)- Des questions qui portent sur certains passages du texte (éléments d’analyse)

On vous posera alors deux ou trois questions sur des phrases du texte que vous devrez expliquer (extraits du texte à analyser).

 

2)- Des questions qui portent sur le texte dans son ensemble (éléments de synthèse)

1. Quelle est la question à laquelle l’auteur tente ici de répondre ?

2. Dégagez les différents moments de l’argumentation.

3. En vous appuyant sur les éléments précédents, dégagez l’idée principale du texte

 

3)- Des questions qui vous demandent de réfléchir le texte et son contenu d’une façon personnelle (commentaire).- Il s’agit de rendre compte et de discuter du problème dont il est question dans le texte.

Les 3 séries questions sont donc des balises qui facilitent votre travail et servent de point d’appui pour une explication de l’ensemble du texte  : l’idée n’est pas de répondre rapidement à chacune des questions mais de vous en servir pour faire une explication la plus complète possible.

 

Les questions vont vous aider à :

- Identifier deux ou trois passages précis du texte pour expliquer en détail les idées exposées dans ces passages.

- Dégager la problématique du texte, la thèse de l’auteur et la structure logique du texte.

- Construire une réflexion personnelle sur le texte (réflexion critique).

Si vous optez pour l’option 2 : il vous faudra procéder à l’explication du texte dans son ensemble à travers ces trois questions de la façon qu’il vous plaira : vous êtes libre de faire par exemple un devoir avec une intro, un développement et une conclusion dans laquelle vous devrez faire ces trois choses, expliquer l’ensemble du texte, en analyser certaines parties précisément et réfléchir personnellement le texte.

Il y aura donc trois questions qui vont porter sur trois choses différentes :

  • A ) Des éléments d’analyse : certains passages du texte sont sélectionnés pour vous demander d’en préciser le sens. Le candidat est invité à expliquer un ensemble de points significatifs du texte qui lui sont indiqués (mots, expressions ou phrases, articulations logiques). Important : quand vous allez expliquer certains passages du texte : ne vous contentez pas de les reformuler mais indiquer aussi comment tel passage s’inscrit dans l’ensemble du texte, quel rôle il y joue. Le jour du bac on vous demandera donc d’expliquer–

  • B)  Des éléments de synthèse : afin de dégager l’idée principale de l’extrait, le candidat est invité, en tenant compte des éléments précédents, à cerner la question à laquelle le texte apporte une réponse déterminée, ainsi qu’à expliquer l’organisation méthodique de la démarche philosophique qui s’y trouve exposée. En clair : il faut identifier la problématique du texte et la thèse de l’auteur tout en exposant la manière dont cette thèse est argumentée (la structure logique et argumentative du texte).

  • C – Un commentaire (une réflexion personnelle). Le candidat est invité à éclairer et à examiner la position théorique et méthodique précise dont le texte fournit un exemple tant à partir des éléments de réponse précédents (en A et en B) qu’à la lumière de ses connaissances, jointes à l’étude et à la compréhension du texte. Autrement dit, vous devez donner votre avis sur le problème du texte et la manière dont l’auteur prend position. Cette troisième question vous invite donc à discuter du problème et de la thèse de l’auteur.

    Cela veut dire que vous pouvez faire cette partie en 3 points : introduire votre discussion en montrant quel problème la thèse de l’auteur soulève ; débattre de ce problème avec un développement argumenté et structuré (en vous appuyant sur le texte mais tout autant sur vos connaissances personnelles) et enfin conclure en répondant à la question posée au départ.

Vous pourrez commencer par un travail au brouillon pour vous approprier le texte dans sa globalité ; Le but est de repérer les notions en jeu et définir les termes présents dans le texte, d’identifier rapidement le thème du texte, la problématique soulevée par lui (ce qui fait débat et questionne), la réponse de l’auteur à ce problème (thèse) et par quels procédés, quels sont les arguments principaux qui fondent la thèse et comment ces arguments sont organisés selon un découpage des parties du texte (quelle est la structure logique du texte en nombre de parties ?).

Après ce premier travail, vous pourrez commencer à répondre aux trois questions. Quand vous allez procéder à l’analyse du texte, vous pourrez commencer par faire une introduction ( indiquez le thème du texte, sa problématique, la thèse de l’auteur et la plan du texte) – Ensuite faites un développement qui retrace l’ensemble du texte : il faudra alors éviter de seulement « raconter le texte » et de faire de la paraphrase (« l’auteur dit que… puis il dit que… »). Pour cela, essayez de reconstruire la logique du texte dans sa globalité, pour montrer ce que l’auteur veut démontrer et posez-vous des questions sur le texte et au texte : pourquoi l’auteur utilise-t-il ce terme plutôt qu’un autre ? Pourquoi dit-il ce qu’il dit et selon cet ordre d’idées et pas un autre ? Pourquoi choisit-il cet exemple ou cet argument plutôt qu’un autre ? Laisse-t-il quelque chose en silence et si ou pourquoi ? S’oppose-t-il à une thèse et laquelle ? La thèse qu’il défend vous paraît-elle satisfaisante ? (Etc…).

Exemple de texte (extrait du cours sur la justice).

« Socrate, si tu veux faire réflexion sur ce qu’on appelle punir les méchants, et sur la force attachée à cette punition, tu pourras te rendre compte que la vertu est une chose que l’on peut acquérir. Personne ne châtie ceux qui se sont rendus coupables d’injustice, par la seule raison qu’ils ont commis une injustice, à moins qu’on ne punisse d’une manière brutale et déraisonnable. Mais lorsqu’on fait usage de sa raison dans les peines qu’on inflige, on ne châtie pas à cause de la faute passée ; car on ne saurait empêcher que ce qui est fait ne soit fait, mais à cause de la faute à venir, afin que le coupable n’y retombe plus, et que son châtiment retienne ceux qui en seront les témoins. Et quiconque punit par un tel motif est persuadé que la vertu s’acquiert par l’éducation : aussi se propose-t-il pour but en punissant de détourner du vice. Tous ceux donc qui infligent des peines, soit en particulier, soit en public, sont dans cette persuasion ». Platon, Protagoras, 324c.

 On pourra donc, par exemple, vous proposer les questions suivantes:

- 1) Eléments d’analyse :  

 

a) expliquez la phrase suivante : « Personne ne châtie ceux qui se sont rendus coupables d’injustice, par la seule raison qu’ils ont commis une injustice, à moins qu’on ne punisse d’une manière brutale et déraisonnable

b) expliquez la phrase suivante : « on ne punit pas à cause de la faute passée mais à cause de la faute à venir ».

 

2) Eléments de synthèse :

1. Quelle est la question à laquelle l’auteur tente ici de répondre ?

2. Dégagez les différents moments de l’argumentation.

3. En vous appuyant sur les éléments précédents, dégagez l’idée principale du texte

 

3) Commentaire :

Selon vous, la punition doit-elle être une forme d’éducation ?

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par chevet
  • Méthodologie de l’explication de texte.

    PHILOSOPHIE   METHODOLOGIE DE L’EXPLICATION DE TEXTE     Rappel préalable: Laissez un espa…
  • Méthodologie de la dissertation.

      LA DISSERTATION DE PHILOSOPHIE Conseils de méthode.   La méthode n’est pas le plus impor…
Charger d'autres écrits dans Méthodologie.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Texte de dominique Méda sur le travail.

  « Le paradoxe de nos sociétés modernes –qu’il soit possible de desserrer la contrainte q…