Accueil analyse de citations « L’homme est un loup pour l’homme ». Thomas Hobbes. (par Nadia Humbert- TL- 2008)

« L’homme est un loup pour l’homme ». Thomas Hobbes. (par Nadia Humbert- TL- 2008)

14 min lues
6
0
2,213

Voici l’analyse de la citation :  » A l’état de nature l’homme est un loup pour l’homme, à l’état social l’homme est un dieu pour l’homme » de Thomas HOBBES (1588-1679). Cet article est rédigé par Nadia Humbert, élèves de TL (2008).

Hobbes est un philosophe anglais du XVIIème siècle. C’était un contemporain de Descartes, qu’il a beaucoup critiqué. Il a vécu et écrit dans un contexte de guerres civiles en Angleterre. Il est matérialiste, non pas dans le sens du matérialisme historique, mais il pense qu’il n’y avait que de la matière. Il ne croit pas aux esprits ni aux âmes. Il est surtout connu pour sa philosophie politique.

Ses œuvres majeures :

De Cive (1652) (= Du Citoyen) traite de philosophie politique

De corpore (Du corps) et De homine (De l’homme) expliquent son point de vue sur le fonctionnement du corps et de l’homme.

Léviathan (1651) est son ouvrage le plus important. Il résume toute sa philosophie. Il aborde de nombreux sujets, mais surtout la politique.

Explication de la citation :  » A l’état de nature l’homme est un loup pour l’homme, à l’état social l’homme est un dieu pour l’homme ».

Tout comme Rousseau, Hobbes a lui aussi, quelques dizaines d’années auparavant, une théorie d’un état de nature. Cependant, il se montre plus pessimiste sur la nature de l’homme. Il pense que, s’il n’y a personne pour les en empêcher, les hommes ont tendance à s’entretuer. Il explique que les hommes sont tous poussés par leurs désirs. Ils cherchent à améliorer leurs conditions et avoir toujours plus de puissance afin de conserver celle qu’ils ont déjà acquise. Pour atteindre leurs buts, ils n’hésitent pas à s’en prendre aux autres hommes. Par conséquent, ils se méfient d’eux, vu qu’ils risquent de faire de même. Ils tiennent à sauver leur vie et comme ils sont également intelligents, ils préfèrent attaquer avant d’être morts. Il y a aussi un troisième point, après leur ambition et l’envie de vivre au mépris des autres, c’est qu’ils aiment être reconnus, qu’on ait une haute opinion d’eux-mêmes, aussi haute que la leur. Lorsque ce n’est pas le cas (et c’est rarement le cas), ils attaquent tous ceux qui les sous-estiment. D’après Hobbes, ce sont des caractéristiques communes à toute l’humanité, et les hommes sont tous égaux en cela. Comme ils peuvent utiliser ou la force ou la ruse ou l’alliance (mais jamais pour très longtemps), aucun d’entre eux n’est défavorisé et il en résulte une guerre de tous contre tous (ou de chacun contre chacun).

Ainsi, l’état de nature pour Hobbes est un état de guerre de tous contre tous et, selon lui, c’est ce qu’il faut éviter. Il le décrit de cette manière :  » Il règne une peur permanente, un danger de mort violente. La vie humaine est solitaire, misérable, dangereuse, animale et brève. «  Solitaire du fait qu’ils se méfient de tout le monde. Misérable parce qu’ils ne peuvent rien entreprendre de durable, sinon les autres voudront se l’approprier. Dangereuse parce qu’ils n’ont aucune garanti pour rien et que les autres risquent de les tuer à tout moment. Animal : ils ne peuvent rien construire, n’ont pas de société, ils n’ont pas le temps d’essayer de comprendre le monde, d’accumuler des connaissances ou de se pencher sur les arts. Et brève parce qu’ils ont tellement d’ennemis qu’il y en a toujours un qui va finir par les tuer rapidement. C’est la raison pour laquelle Hobbes affirme qu’  » à l’état de nature, l’homme est un loup pour l’homme « .

Pour Hobbes, l’état de nature est le pire qu’il soit. Il faut s’en extraire et, par tous les moyens possibles, ne pas y retomber. Pour y remédier, il ne voit qu’une seule solution : que chacun fasse un contrat social avec tous les autres. Ce contrat consiste à ce que chacun abandonne son droit, sa liberté sur la personne des autres. Mais il juge qu’un contrat seul ne suffit pas. Il faut mettre en place un Etat pour qu’il soit respecté. L’état social est défini de la manière suivante : «  une convention de chacun avec chacun pour que leur puissance commune soit rassemblée en un Etat qui les gouverne tous. « 

Voilà comment Hobbes définit l’Etat :  » une personne une dont les actes ont pour auteur, à la suite de conventions mutuelles passées entre eux-mêmes, chacun des membres d’une grande multitude, afin que celui qui est cette personne puisse utiliser la force et les moyens de tous comme il l’estimera convenir à leur paix et à leur défense commune. « 

Explication :

 » une personne une «  désigne le souverain. Ce n’est pas forcément un seul homme. Quand c’est le cas, il s’agit d’une monarchie. Mais lorsque c’est l’assemblée de tout le peuple, il l’appelle démocratie et quand c’est une assemblée d’une partie seulement, c’est une aristocratie.

Donc le souverain  » dont les actes ont pour auteur chacun des membres…  » . En effet, le souverain est le représentant du peuple. Lorsqu’il agit en tant que souverain, il agit au nom du peuple. Donc c’est comme si c’était l’action de tout le peuple qu’il représente. Quand le souverain fait un acte, chacun des sujets en est l’auteur (il en a la responsabilité) et le souverain n’est qu’acteur. Ce qui signifie que si le souverain tue l’un de ses sujets, c’est le sujet lui-même qui s’est tué. Ou quand le souverain prend une décision, le peuple n’a pas le droit d’être en désaccord avec cette décision, parce qu’il serait en désaccord avec lui-même. »

afin que celui qui est cette personne «  c’est-à-dire le souverain,  » puisse utiliser la force et les moyens de tous comme il l’estimera convenir « . Par là, Hobbes signifie que l’Etat, qu’il soit représenté par un monarque ou une assemblée, a tous les pouvoirs sur ses sujets. Ils doivent lui obéir en tout parce que c’est lui qui décide comment les protéger les uns des autres de l’état de guerre. C’est ce qu’il affirme dans la fin de sa phrase  » comme il l’estimera convenir à leur paix et à leur défense commune « . Ainsi, le souverain, afin de les prévenir de l’état de guerre, qui est la pire des conditions, a un pouvoir absolu sur ses sujets.

Il possède donc l’ensemble de tous les pouvoirs et tous les droits de ses sujets. Comme il est le représentant de tous, alors tous ses sujets ont, par son intermédiaire, ce pouvoir absolu et cette puissance sur les autres. Cela explique la deuxième partie de la phrase.  » A l’état social, l’homme est un Dieu pour l’homme. « 

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par chevet
Charger d'autres écrits dans analyse de citations

6 Commentaires

  1. lopes fernandes jorge

    28 mai, 2009 à 20:51

    Merci pour ce commentaire qui m’a un peu plus éclairé sur la fameuse sentence de Hobbes: »l’homme est un loup pour l’homme ».

  2. kevin

    19 janvier, 2010 à 17:44

    cest la verite

  3. Maiga Salimata

    4 novembre, 2010 à 22:19

    merci pour m’avoir eclairer sur cette citation.je pourai maintenant faire tranquillement mon devoir.merci

  4. Rabah BAHI

    13 novembre, 2010 à 18:15

    Néanmoins , comme toute théorie , celle de Hobbes a ses limites et ses contradictions.Car enfin , l’histoire nous en apporte les preuves irréfutables : C’est l’homme civiliser ,  »socialisé » en quelque sorte , qui est un loup pour l’homme à l’état de nature . Les Amérindiens anéantis par les Européens , les Arborigènes d’Australies par les Anglais,etc…

  5. Ljrt

    24 avril, 2011 à 16:16

    Bonjour!
    Je suis en 1eS et est tombé notre premier vrai sujet de dissertation.
    « On se plait a regarder des images, parce qu’en les regardant, on peut apprendre et raisonner » disait Aristote. Il faut expliquer en quoi le théâtre répond à cette définition. Étant en première scientifique et donc plus doué en Mathématiques qu’en Français, je n’arrive pas à trouver de plan ou d’arguments pour répondre à ce sujet. J’aimerai beaucoup que vous m’envoyez quelques pistes pas mail, ça serai vraiment gentil de votre part. D’avance merci!

  6. ngoma

    5 mars, 2012 à 17:41

    bonjour pouvez m’aider a faire cette dissertation svp? Chui en .1ere S. Et mn email est: fortunengoma@yahoo.fr car j’ai un exposé sur ce sujet

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le bonheur n’est-il qu’une affaire privée? (éléments de correction du bac blanc 2018).

PHILOSOPHIE LE BONHEUR N’EST-IL QU’UNE AFFAIRE PRIVEE ? (Eléments de correction)          …